Boudin noir

Recette de Boudin noir

Recette: Boudin noir

Résumé: Recette de boudin, voilà déjà bien longtemps que j’avais envie de faire du boudin noir. Nous adorons ça et j’ai toujours pensé que faire son boudin, c’était assez la classe. C’est assez amusant, moi qui maîtrise foie gras, langouste, sabayon et bien d’autres choses. Je n’avais jamais fait de boudin et pour être franc, je ne savais pas le faire et surtout le cuire. C’est un grand oncle de mariage ou même je dirais un ami qui est venu me guider. Roi du tarot il maîtrise aussi le métier de la charcuterie et c’est tant mieux pour nous tous. Maintenant je vais vous parler du goût de mon boudin, heureusement 1 boyau a cassé pendant la cuisson et nous nous sommes retrouvés avec une part de boudin noir éclaté dans une assiette creuse. Timide dans ma première dégustation de boudin noir à la main, je n’ai pas hésité à la deuxième espérant même qu’un autre boyau allait venir regarnir notre assiette de boudin noir. Maintenant le gout une pure merveille, un boudin noir moelleux et goûteux, un boudin qui font dans la bouche, pas quelques choses de sec, j’ai adoré j’en mange à midi et encore ce soir…….

Ingrédients de la recette:

  • Recette de Boudin noir pour 12 kg environ :
  • 5 kg de sang de porc
  • 6 kg d’oignons
  • 400 gr de saindoux frais
  • 500 gr de blancs de poireau
  • 1 cuillère à café de 4 épices
  • 1 litre de crème liquide
  • 1 petit chou frisé
  • 300 gr de cerneaux de noix
  • 15 gr de sel au kilo
  • 1 noix de muscade
  • 1 bouquet de persil

Instructions:

  1. Eplucher les oignons, puis couper finement.
  2. Tremper les boyaux dans l’eau froide.
  3. Souffler dans le boyau afin de vérifier qu’ils ne sont pas percés.
  4. Laver puis ciseler finement le persil.
  5. Supprimer les premières feuilles du chou, puis couper le finement.
  6. Nettoyer puis ciseler finement les poireaux.
  7. Casser les noix pour avoir les cerneaux.
  8. Chauffer la moitié du saindoux dans une cocotte en fonte
  9. Saisir les oignons sans les laisser colorer.
  10. Ajouter les poireaux, dans la cocotte si elle est assez grande
  11. Saisir le chou et le rajouter aux légumes déjà cuit.
  12. Peser la préparation complète avec le sang.
  13. Mélanger les légumes au sang.
  14. Ajouter le persil
  15. Remuer et saler et poivrer.
  16. Ajouter les épices en remuant de façon à bien répartir le sel et le poivre.
  17. Verser la crème liquide et incorporer là avec le reste de la préparation.
  18. Goutter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire, si vous ne pouvez pas gouter cru, cuire une cuillère à café de préparation dans une poêle.
  19. Verser le boudin avec un entonnoir directement dans les boyaux.
  20. Limiter la grandeur souhaitée de vos boudins.
  21. Mettre avec attention le boudin dans l’eau chaude.
  22. Laisser remonter la température à 92°.
  23. Puis laisser frémir environ 10 minutes, les boudins remontent c’est presque la fin de cuisson.
  24. Piquer un boudin avec un cure-dent afin de vérifier sa cuisson.
  25. Ranger le boudin cuit en cercle sur un torchon.
  26. Passer au pinceau un peu de saindoux, pendant que le boudin est bien chaud.
  27. Déguster sans modération.

Temps de préparation: 3 heure (s)
Temps de cuisson: 10 minute(s)
Nombre de personnes: 12 kg environ de boudin noir
Note 4 étoiles: ★★★★☆ 1 review(s)

 

Quel vin boire avec : Boudin noir

Cela dépendra de l’accompagnement

9 Comments

  • Bravo, c’est superbe !!!
    Bonne journée

  • waouh !! bravo ! quel boulot !!!

  • Merci beaucoup Pascal pour ce boudin noir.
    Ce doit être un vrai délice!

    Bon week-end ! 🙂

  • Ben ça ! du boudin fait maison ? oh là là ce n’est pas moi qui me lancerait là-dedans ! mais ça ne m’étonne pas de toi ! tu sais tout faire !! Il a l’air super en plus. Sacré Pascal ! tu es bien le meilleur !
    Je sais pas par contre si un tel travail était bon pour un convalescent…. Je t’embrasse

  • Bonjour cher Pascal,

    Je suis heureuse de lire ton petit et adorable message laissé sur mon blog.
    J’apprends que tu n’étais pas en forme ! J’espère que tu es au « taquet » à présent !
    Mon grand-père fabriquait son boudin lorsque le cochon était tué.
    Je le cuisine de différentes manières et j’aime beaucoup ça.
    Je dois subir une intervention chirurgicale lundi prochain et comme ces derniers jours j’étais très anémiée, rien de mieux que le boudin !
    Je l’achète tout prêt pour la cuisine chez mon boucher… autrement maintenant je le sais, je viendrai chez toi !… sourire !
    Une publication pleine de fer !

    Gros bisous ♡

  • Pascal B

    Ecoute, je veux bien la recette du boudin Antillais, j’adore

  • Je ne sais faire que le boudin antillais . Je serai curieuse de goûter ton boudin mais pour moi toute seule, c’est un peu beaucoup. Gros bisous

  • je ne suis pas fan mais je dis bravo de l’avoir fais toi même!!! bisous

Leave a reply

required

required

optional