Gigot de marcassin de 7 heures

19 décembre 2017 at 11 h 00 min , ,
Recette de Gigot de marcassin de 7 heures

Recette de Gigot de Marcassin de 7 heures

Résumé : J’aime particulièrement cette cuisson qui va confire la viande, une expérience incroyable et tant que vous n’aurez pas dégusté vous ne pourrez pas comprendre cette passion qui tourne autour du gigot de sept heures, ou gigot à la cuillère. Je l’ai préparé pour une amie Patricia et je l’ai mis sous vide, pour que cela soit facile pour le réchauffer. La sauce était prête, juste besoin de bien la dégraisser et de récupérer la moelle pour lier la sauce, il suffira de la monter au beurre juste avant de servir et bien sûr ajouter un morceau de chocolat bien noir pour finir la sauce. Bon.. à l’heure où je tape cette recette, je n’ai pas encore de retour, mais j’ai goûté la sauce et déjà c’était un grand moment, donc pas de souci pour cette belle recette de gigot de marcassin de sept heures. Cette recette prend toute sa valeur avec du marcassin, une viande goûteuse sans graisse, elle va confire doucement dans le four, protégée dans la cocotte en fonte. Vérifier que votre cocotte en fonte est bien étanche pendant la cuisson.

Recette de Gigot de marcassin de sept heures pour 10 personnes:
Ingrédients:

  • 1 gigot de marcassin de 2.500 kg
  • 2 bouteilles de Lirac
  • 2 grosses carottes
  • 1 gros oignon
  • 1 navet
  • 160 g de tomates séchées
  • 1 cuillère à soupe de fond de veau
  • 2 os à moelle
  • 1 pied de cochon
  • 1 barde
  • 1 cuillère à soupe de gros sel
  • ¼ de noix de muscade
  • 10 gr de beurre bien froid
  • 1 morceau de chocolat bien noir

Instructions :

  1. Parer le gigot.
  2. Frotter le gigot avec le gros sel.
  3. Eplucher les carottes, le navet et l’oignon.
  4. Ficeler le avec de la ficelle alimentaire, cela vous aidera pour le sortir.
  5. Chauffer la cocotte avec 2 cuillères d’huile des tomates
  6. Colorer le gigot dans la cocotte.
  7. Ajouter la fond de veau et griller le un peu.
  8. Marquer les os à moelle dans la graisse chaude.
  9. Couper l’oignon en 4 poser le dans la cocotte avec les carottes et navet.
  10. Râper la muscade.
  11. Poser le pied de cochon dans la cocotte.
  12. Ajouter les tomates séchées.
  13. Verser les 2 bouteilles de vin rouge.
  14. Couvrir avec la barde pour protéger un peu la viande à la cuisson.
  15. Cuire à 150° pendant 7 heures en surveillant une à deux fois la cuisson.
  16. 3 heures de cuisson tout se passe bien regarder la photo.
  17. Au bout de 7 heures retirer le pied de cochon enfin ce qu’il en reste.
  18. Enlever les restes de barde.
  19. Prendre à pleines mains le gigot, attention il est très fragile et poser le sur un plat.
  20. Passer le à la machine sous vide, si vous en avez une, cela sera plus facile pour réchauffer.
  21. Enlever les os à moelle en prenant soin de récupérer la moelle.
  22. Enlever la maximum de légumes dans la sauce afin qu’elle soit bien lisse et facile à dégraisser.
  23. Passer la cocotte dans le réfrigérateur bien froide une nuit.
  24. Dégraisser complètement la sauce du gigot le lendemain.
  25. Remonter en température la sauce avec le navet et deux à trois pétales de tomates et la moelle.
  26. Mixer le tout au blender.
  27. Filtrer avec un chinois.
  28. Réchauffer le gigot 15 minutes dans une eau frémissante à 80°.
  29. Chauffer la sauce.
  30. Incorporer le beurre très froid cubes par cubes.
  31. Poser le gigot sur un plat de service, enlever délicatement la ficelle et couper à l’aide d’une grosse cuillère.

Rien de plus exceptionnel qu’un gigot de sept heures, ici, en plus c’était un jeune marcassin, dommage je n’aie pas pu le déguster en effet je l’ai cuisiné pour une amie.

Temps de préparation: 60 minute(s)
Temps de cuisson: 7 heure(s)
Nombre de personnes: 10
Note 4 étoiles: ★★★★☆ 1 review(s)

 

Quel vin boire avec : Gigot de Marcassin de sept heures

Mon vin préféré pour cette recette : Lirac Cépage grenache noir, Syrah, Mourvèdre
Température entre 15° et 16°

 

Vous aimerez peut être ces recettes...

4 Comments

  • je n’ai pas de marcassin !!! juste son papa …

  • Quelle merveille ce gigot !

  • Bonjour Pascal,

    Je ne suis pas toujours très présente sur les blogs. Cependant même si je ne laisse pas de message, je viens de temps te visiter…

    Cette dernière recette me semble succulente !

    « Chaque jour est unique, chaque année est une promesse de joies et de découvertes.
    Que 2018 soit pour toi une année spéciale, que des milliers de petites joies viennent embellir ta vie. »

    Gros bisous et joyeuses fêtes ❄️❄️ ☃️☃️ ❄️❄️

  • Je rêve de pouvoir récupérer du sanglier.
    Il faut avoir des amis chasseurs.
    Merci pour la recette, c’est un régal !
    Bisous.

Leave a reply

required

required

optional